Top banner
Top banner
Top banner
SUISSE : Helvetic Vape demande aux vapoteurs de ne pas aller dans les zones fumeurs des gares CFF.

SUISSE : Helvetic Vape demande aux vapoteurs de ne pas aller dans les zones fumeurs des gares CFF.

Depuis le 1er juin 2019, les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) mettent en application leur directive d’interdiction de fumer et vapoter dans toutes les gares du pays (voir l’article), pour faire suite à la décision de l’Union des Transports Publics quant à cette problématique. Avec la mise en place de « zones fumeurs » dédiées, Helvetic Vape dénonce une absence de base légale, une absence de justification et une mise en danger des vapoteurs.


COMMUNIQUE : HELVETIC VAPE MONTE AU CRÉNEAU FACE A LA DÉCISION DES CFF !


L’Union des Transports Publics (UTP) a annoncé vouloir confiner les vapoteurs à de nouvelles zones fumeurs sur les quais de gare CFF à partir de ce 1er juin. Ceci malgré l’absence de base légale, l’absence de justification, la mise en danger des vapoteurs et sans tenir compte de propositions d’Helvetic Vape.

Condamner les vapoteurs au tabagisme passif dans les zones fumeurs sur les quais de gare n’a aucune base légale et met leur santé en danger. Les produits de vapotage ne sont pas des produits du tabac, techniquement et légalement. Ils seront d’ailleurs clairement différenciés dans la future loi sur les produits du tabac, du cannabis et du vapotage (LPTab), selon la demande expresse formulée par le parlement en 2016 [1].

Une menace pour l’intégrité des vapoteurs

En voulant forcer les vapoteurs à subir le tabagisme passif dans les zones fumeurs, l’Union des Transports Publics (UTP) les expose à de forts risques pour leur santé. Des études ont montré un risque accru de cancer des poumons de 10% à 30% pour l’entourage de fumeurs. A fortiori, les personnes ayant arrêté de fumer à l’aide du vapotage, mais dont le sevrage n’est pas encore consolidé, sont soumis à un fort risque de rechute.

En ceci, la mesure prise par les Chemins de Fer Fédéraux (CFF), suite à la décision de l’UTP, est une menace pour l’intégrité physique de leurs clients vapoteurs. On ne peut écarter dans ce dossier le fait que près de 10000 personnes meurent de maladies liées au tabagisme chaque année en Suisse. Alors que plus de 60% des fumeurs déclarent vouloir arrêter la cigarette [2]. Or, le vapotage est un moyen efficace de se sortir du tabagisme et de ses méfaits [3].

Une absence de considération

En plus de son absence de base légale actuelle et future, la décision anti-vapoteurs de l’UTP a été prise sans consultation de représentant des parties concernées. La direction de l’UTP n’a pas voulu donner suite aux propositions que lui a fait Helvetic Vape. Pourtant les justifications apportées dans la presse d’économies sur le coût du ramassage des mégots et d’une protection de l’air sont absolument sans objet concernant le vapotage.

Sans tabac, ni papier, ni filtre, le vapotage ne produit ni mégot ni cendre. Son processus de vaporisation d’un liquide ne dégage ni monoxyde de carbone, ni goudrons, qui sont les deux principaux types de toxiques de la fumée de cigarette. Les mesures du vapotage dans des espaces restreints et clos n’ont montré aucune pollution de l’air ayant un impact sanitaire significatif pour l’entourage [4]. Il n’y a aucune justification valable à l’amalgame du vapotage au tabagisme dans des espaces ouverts tels que les quais de gare.

Prenez soin de votre santé, évitez les zones fumeurs

L’association Helvetic Vape recommande aux vapoteurs de ne pas mettre leur santé en danger et d’éviter de se tenir dans les zones fumeurs. En l’absence de zone exclusivement dédiée aux vapoteurs, nous invitons instamment les vapoteurs à faire preuve de civilité et de savoir-vivre en vapotant de manière discrète et non invasive envers les autres usagers des quais de gare.

[1] Renvoi du 1er projet de loi LPTab en 2016 : http://helveticvape.ch/vote-du-conseil-des-etats-en-faveur-du-renvoi-du-projet-de-loi-sur-les-produits-du-tabac/
[2] Enquête Suisse sur la santé 2017 https://www.bfs.admin.ch/news/fr/2018-0361
[3] Etude Clinique: The New England Journal of Medecine (feb 2019): A Randomized Trial of E-Cigarettes versus Nicotine-Replacement Therapy – Peter Hajek et al. https://www.nejm.org/doi/10.1056/NEJMoa1808779
Suivi épidémiologique: in Addiction (may 2019): Moderators of real‐world effectiveness of smoking cessation aids: a population study – Sarah Jackson et al. – https://doi.org/10.1111/add.14656
[4] Voir notamment le rapport scientifique du Public Health England (2018) page 162 https://www.gov.uk/government/publications/e-cigarettes-and-heated-tobacco-products-evidence-review
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse