Top banner
Top banner
Top banner
SANTÉ : Michel Cymes met en avant l’e-cigarette comme méthode de sevrage !

SANTÉ : Michel Cymes met en avant l’e-cigarette comme méthode de sevrage !

Tous les matins, Michel Cymes est sur la radio RTL pour livrer des conseils simples et pratiques à travers son émission « Ça va Beaucoup Mieux« . Le sujet du jour, le sevrage tabagique, était l’occasion pour ce médecin et chirurgien français spécialisé dans l’ORL de mettre en avant l’e-cigarette.


« IL NE FAUT PAS S’ABSTENIR D’UTILISER L’E-CIGARETTE ! »


Dans l’émission diffusée ce matin sur la radio RTL, Michel Cymes fait en quelque sorte le point sur l’e-cigarette. Il déclare :

« Les ventes de cigarettes électroniques ne cessent d’augmenter mais on ne sait pas encore tout sur ce nouvel appareil. On manque de recul vu qu’elles sont apparues sur le marché depuis quelques années seulement. En l’état actuel des connaissances, c’est un produit vers lequel on peut aller si l’on est fumeur et que l’on veut en finir avec la cigarette traditionnelle, qui est une plaie pour la santé publique.

La cigarette électronique facilite la vie de ceux qui veulent arrêter de fumer. En tout cas, elle est plus efficace que les substituts à la nicotine souvent proposés, du style gomme ou patchs.

L’une des études les plus sérieuses menées sur le sujet revient aux Britanniques. Ils se sont intéressés à 886 fumeurs qui avaient consulté pour un sevrage. On leur a donné le choix : gomme, patchs ou cigarette électronique. On a constaté que la cigarette électronique était presque deux fois plus efficace que les gommes et les patchs. Concrètement, après un an, 18 % des vapoteurs n’avaient pas replongé contre 10 % de ceux qui avaient opté pour les autres méthodes.


Les chercheurs ont suivi les patients pendant un an, ils avaient rendez-vous toutes les semaines. Par ailleurs, le fait que l’étude en question ait été publiée par le New England of Medecine (qui est une des revues qui fait autorité dans le domaine médical) incite à la prendre au sérieux. L’enquête était assez complète car elle s’attachait aussi à observer les éventuels effets collatéraux de tel ou tel mode de sevrage.

Les amateurs de gommes et de patchs avaient souvent des nausées, ce qui n’était pas le cas des vapoteurs. En revanche, ceux qui utilisaient la cigarette électronique avaient plus fréquemment mal à la gorge.

Une chose est sûre : la pire des options reste la cigarette classique avec le papier, le goudron, la fumée et les multiples produits chimiques qu’elle contient. Celle-là favorise le cancer. Alors que pour la cigarette électronique, rien n’a été prouvé. Dans le doute, « il ne faut pas s’abstenir », à condition bien sûr que votre objectif soit d’arrêter de fumer.

Si vous êtes déjà non-fumeur, ne changez rien ! Vous risqueriez de devenir dépendant à la nicotine, car les liquides contenus dans les vaporeuses peuvent en contenir, alors que vous n’aviez rien demandé.«

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse