Top banner
Top banner
Top banner
INDE : Vers une interdiction totale de l’e-cigarette dans le pays ?

INDE : Vers une interdiction totale de l’e-cigarette dans le pays ?

Il ne fait pas bon être vapoteur en Inde et ce n’est pas vraiment nouveau ! Mais si l’e-cigarette est jusqu’aujourd’hui réglementée dans de nombreux états en Inde, on se rapproche de plus en plus d’une interdiction totale promulguée par le gouvernement.


Narendra Damodardas Modi, Premier ministre depuis 2014

UNE INTERDICTION PRÉVUE DANS LE PROGRAMME « 100 JOURS DE MODI »


Selon des responsables informés de l’évolution de la situation en Inde, le ministère de la Santé aurait décidé d’interdire l’e-cigarette après avoir classé les inhalateurs de nicotine dans la catégorie « drogues ».

Une notification à ce sujet devrait probablement être publiée d’ici peu de temps ont indiqués des sources au journal « Livemint« , ajoutant que la proposition d’interdire les produits du vapotage faisait partie du programme de 100 jours du gouvernement de Narendra Damodardas Modi, premier ministre et grand gagnant des élections législatives de 2019.

«Des mesures réglementaires pour empêcher l’utilisation de l’e-cigarette sont nécessaires. Ce sont des produits importés sans licence et largement vendus en ligne. Le ministère envisage maintenant d’interdire ce produit « , a déclaré un responsable du ministère de la Santé.

En vertu de la loi sur les cigarettes et autres produits du tabac, le centre ne peut pas interdire les e-cigarettes, mais seulement réglementer la vente, ce qui laisse le gouvernement face à un dilemme quant à la procédure à suivre pour interdire les dispositifs. Toutefois, lors d’une réunion précédente du comité consultatif sur les drogues, des experts avaient conclu que de tels dispositifs relevaient de la définition de « drogue » au sens de la Section 3 b) de la Loi de 1940 sur les médicaments et les cosmétiques (DCA) et pouvaient donc être interdits.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse