Top banner
Top banner
EUROPE 1 : « Ne faisons pas l’erreur de bloquer le vapotage » déclare Fédération Addiction

EUROPE 1 : « Ne faisons pas l’erreur de bloquer le vapotage » déclare Fédération Addiction

A l’occasion de la journée mondiale sans tabac de nombreux spécialistes de santé sont intervenus à la télévision ou encore à la radio. C’est le cas de Jean-Pierre Couteron, Psychologue et addictologue, Porte parole de la « Fédération Addiction” qui une fois de plus n’a pas hésité à défendre sur Europe 1 cette alternative qu’est le vapotage.


SURVEILLONS LE VAPOTAGE MAIS NE FAISONS PAS L’ERREUR DE LE BLOQUER !


A l’occasion de la journée mondiale sans tabac, Wendy Bouchard engage le débat sur le tabagisme et le vapotage dans son émission sur Europe 1. Pour l’occasion ce sont deux spécialistes qui étaient présents pour répondre aux nombreuses questions : Jean-Pierre Couteron, Psychologue et addictologue, Porte parole de la Fédération Addiction et le Pr Loïc Josseran, Professeur de santé publique, Président de l’alliance contre le tabac.

Pour Jean-Pierre Couteron « Il y’a un débat sur le vapotage, moi je suis en tant qu’addictologue et practicien favorable au vapotage mais à conditions que l’on parle également des autres substituts« . Il rappel qu’aujourd’hui » le vapotage est l’outil le plus choisi et que cela a un certain nombre d’avantages « .

Concernant l’utilisation dans les lieux public le Pr Loïc Josseran intervient pour dire que le vapotage pose en effet un problème : « L’une des difficultés qu’il peut y avoir avec la vapoteuse, c’est la réintroduction de la fumée, même si ce n’est pas de la fumée de tabac. En tout cas c’est la réintroduction d’un geste et de fumée dans des lieux qui depuis 2006 étaient préservés »

Pour sa part Jean-Pierre Couteron tient à rappeler que « Vapoter ce n’est pas fumer, la vapeur ce n’est pas de la fumée« . Selon lui » il serait bien d’avoir des endroits ou il est totalement interdit de vapoter et d’autres ou il pourrait y avoir une tolérance avec le vapoteur dés lors qu’il ne gène pas et puisqu’il est dans une démarche de sortie du tabagisme « .

Concernant la réglementation du vapotage, l’addictologue est clair : « A chaque fois qu’on a voulu fermer une issue de secours, on a provoqué des catastrophes de santé publique. Surveillons-le, mais ne faisons pas l’erreur de bloquer le vapotage qui permet à des millions de personnes de sortir du tabagisme«

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse