Top banner
Top banner
ETATS-UNIS : « We Vape, We Vote », quand les vapoteurs menacent la politique !

ETATS-UNIS : « We Vape, We Vote », quand les vapoteurs menacent la politique !

Il y’a comme un petit air de révolution depuis quelques jours aux États-Unis. Les lois et décisions politiques récentes contre la vape enflamment les réseaux sociaux, partout dans le pays, les vapoteurs ont décidés d’envahir Twitter pour défendre la vape directement sur la page de la Maison blanche avec le hashtag «#We Vape, We Vote» (Nous vapons, nous votons).


« VOTER POUR QUICONQUE SOUTIENDRA LE VAPOTAGE ! »


Partout aux Etats-unis, les vapoteurs se sont lancés sur le réseau social Twitter afin de défendre l’e-cigarette. Des milliers de messages affluent depuis plusieurs jours sur la page de la Maison Blanche avec un hashtag clair : «We Vape, We Vote».

Après les nombreuses attaques contre leur mode de vie et contre cet outil de sevrage tabagique, les utilisateurs d’e-cigarettes ont décidés de se défendre. Le président Donald Trump a annoncé son soutien à une interdiction des arômes dans le vapotage en septembre. Certains États ont temporairement interdit la vente de produits du vapotage ou d’arômes. Les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont mis en garde les populations demandant d’arrêter de vapoter jusqu’à ce que des experts en santé publique puissent trouver la cause de plus d’un millier de lésions pulmonaires dans le pays.

La réaction des propriétaires de boutiques de vape est de plus en plus forte ! Ils soutiennent en effet que leurs petites entreprises et leurs droits sont piétinés alors même qu’ils proposent un outil efficace pour sortir les fumeurs du tabac.

«Plutôt que de simplement voter pour un parti, ils pourraient en fait changer leur vote pour quiconque se présenterait et proposerait un véritable débat sur le vapotage», a averti Alex Clark, PDG de l’Association des défenseurs des consommateurs pour des alternatives sans fumée, association à but non lucratif auto-déclarée pour la réduction des méfaits du tabac à Plattsburgh, NY.

Les groupes politiques remarquent que le vapotage est une identité, pas seulement un passe-temps. Le géant conservateur Grover Norquist, dont le groupe « Americans for Tax Reform » a accueilli plus de 200 défenseurs de vapotage le mois dernier à Washington, affirme que c’est un électorat que Trump ne devrait pas ignorer pour 2020.

Les militants vapoteurs ont déjà revendiqué quelques succès. Certains défenseurs des droits de l’homme affirment maintenant que cette colère naissante pourrait influencer le vote de plus de 10 millions de vapoteurs adultes et de 20 000 propriétaires de boutiques de vape.

» Y a-t-il assez de vapoteurs pour faire basculer des États comme le Michigan ? « , a ajouté Matt Culley, influenceur sur Youtube. « Absolument.«

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse