Top banner
Top banner
ETATS-UNIS : Un rassemblement pour lutter contre l’interdiction des arômes pour l’e-cigarette.

ETATS-UNIS : Un rassemblement pour lutter contre l’interdiction des arômes pour l’e-cigarette.

Aux Etats-Unis, les arômes utilisés pour l’e-cigarette sont de plus en plus pointés du doigt par les régulateurs fédéraux. Après la récente interdiction des e-liquides aromatisés dans la ville de San Francisco, la Food and Drug Administration (FDA) semble prête à généraliser cette interdiction partout dans le pays. Pour lutter contre ce phénomène, une campagne #Fight4Flavor tente d’expliquer l’utilité des arômes pour l’e-cigarette dans la tentative d’arrêt du tabagisme.


UN RASSEMBLEMENT DE VAPOTEURS POUR LUTTER CONTRE L’INTERDICTION DES ARÔMES !


Vers une interdiction des saveurs pour les e-liquides partout aux Etats-Unis ? L’industrie du vapotage rassemble d’anciens fumeurs devenus vapoteurs pour partager leurs histoires avec les régulateurs fédéraux, qui réfléchissent actuellement à des restrictions sur les produits aromatisés.

La campagne de plaidoyer, baptisée #Fight4Flavor, répond à une proposition de règlementation de la Food and Drug Administration visant à réguler les arômes et la nicotine pour la cigarette électronique. Les utilisateurs et les experts de la réduction des risques craignent qu’une telle décision paralyse le marché des produits et technologies alternatives.

La Global Vaping Standards Association (GVSA) mène donc une campagne, qui encourage tous les utilisateurs de technologies alternatives et de produits sans fumée à soumettre des commentaires à la FDA sur la façon dont les arômes les ont aidés à quitter le tabagisme, qui reste la première cause de mort évitable dans le monde entier.

La FDA cherche actuellement à en savoir plus sur les conséquences de l’utilisation des e-liquides aromatisés, en particulier s’ils ont un impact négatif sur les jeunes.

« La disponibilité et le choix des arômes m’avaient fourni la principale raison de ne pas retourner vers le tabac« , a récemment déclaré Christopher Boone, un vapoteur de 33 ans à la FDA.

Les experts en santé publique axés sur la réduction des méfaits notent qu’une restriction des arômes servirait à marginaliser les anciens fumeurs devenus vapoteurs. Une telle décision pourrait potentiellement les renvoyer vers le tabagisme qui lui est mortel. Ils soutiennent que les arômes sont essentielles pour aider les fumeurs à se dissocier du goût du tabac.


UNE COALITION PREVENTIVE POUR DEFENDRE LES ARÔMES DANS LES E-LIQUIDES


La coalition GVSA comprend les sociétés AVAIL Vapor, Charlie’s Chalk Dust, Mama’s, SMOK, The Drip Club, Vaporesso, Midwest Distribution, My Vapor Store et Vapor Authority.

« Les leaders industriels de cette coalition se sont tous engagés à défendre les droits des vapoteurs et leur droit de choisir des e-liquides aromatisés tout en respectant des réglementations strictes que les produits de la vape ne tombent pas entre les mains de mineurs« , a déclaré Maggie Gowen, directrice générale de GVSA.

« Aujourd’hui, plus de 400 000 personnes ont fait un commentaire, et grâce à nos ressources combinées, nous avons la possibilité d’atteindre plus de deux millions de vapoteurs supplémentaires. Concernant les consommateurs, l’aromatisation est essentielle pour quitter définitivement le tabac. Pour les fabricants et les vendeurs, c’est un gagne-pain. »

Si on ne sait toujours pas quelles mesures la FDA peut prendre concernant les arômes, les propos récemment tenus par le commissaire Scott Gottlieb inquiètent les utilisateurs. S’exprimant lors de la réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago le 2 juin, Scott Gottlieb a déclaré qu’il était « déçu » de la réaction de l’industrie du vapotage depuis mars.

Les experts de la réduction des méfaits affirment qu’une intervention de la FDA concernant les produits de la vape aromatisés risquerait d’ébranler l’industrie du vapotage et aurait un impact considérable sur les fumeurs qui ont quittés le tabagisme avec l’e-cigarette.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse