Top banner
Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Scott Gottlieb, démissionnaire de la FDA et détracteur de la vape rejoint Pfizer !

ÉTATS-UNIS : Scott Gottlieb, démissionnaire de la FDA et détracteur de la vape rejoint Pfizer !

Et voila ! Une surprise en cache souvent une autre ! Il était étonnant de voir Scott Gottlieb quitter son poste de chef de la FDA (Food and Drug Administration) mais finalement et pas vraiment dans le cadre de ses excuses de rapprochement familial, la surprise vient d’être dévoilée. L’ancien chef de file de FDA semble avoir ouvert la boite de Pandore en se joignant au conseil d’administration du groupe pharmaceutique Pfizer Inc.


Scott Gottlieb, ancien responsable de la FDA

UN ANCIEN CHEF ANTI-VAPE DE LA FDA CHEZ PFIZER ? PAS UNE SURPRISE…


Avec un peu de suspense mais sans réelle surprise, l’ancien chef de file de la Food and Drug Administration, Scott Gottlieb, vient de se joindre au conseil d’administration du groupe pharmaceutique Pfizer Inc. Âgé de 47 ans, il a été célébré par les sociétés pharmaceutiques pour s’être déplacé rapidement hissé au sommet de la FDA afin de mettre de nouveaux traitements sur le marché. Docteur en médecine, il a exercé les fonctions de commissaire à la FDA de mai 2017 à avril 2019 , mettant ainsi fin à son mandat soit disant pour des « raisons de distance » avec sa famille.

« Grâce à son travail de médecin et à la FDA, Scott a démontré une compréhension constante des besoins des patients et de la dynamique en rapide évolution de la recherche et du développement biopharmaceutique« , a déclaré Albert Bourla, directeur général de Pfizer.

Scott Gottlieb était un acteur clé dans les efforts de l’administration Trump pour réduire les coûts des produits pharmaceutiques. Ces efforts visaient à approuver des centaines de nouveaux médicaments génériques. L’administration Trump a critiqué Pfizer, ainsi que de nombreux autres grands fabricants de médicaments, au sujet de certaines augmentations de prix.

Dans un message adressé à Bloomberg, Scott Gottlieb a déclaré qu’il avait rejoint le conseil d’administration de Pfizer, basé à New York, car il est « particulièrement bien placé pour continuer à jouer un rôle important dans la promotion de la santé publique mondiale, et je suis honoré de contribuer à façonner cet avenir« .

Un ancien chef de la FDA qui s’est souvent placé contre l’e-cigarette et qui est aujourd’hui acoquiné à l’industrie pharmaceutique… Peut-on alors parler de conflit d’intérêt ?


LA FDA TRAVAILLE T’ELLE POUR LE PEUPLE OU POUR DES DES SOCIÉTÉS PRIVES ?


En se joignant à Pfizer Inc, Scott Gottlieb semble avoir ouvert la boite de Pandore. Pour preuve, sa nomination au conseil d’administration du groupe pharmaceutique n’a pas tardé à faire réagir.

La sénatrice américaine Elizabeth Warren a exhorté l’ancien commissaire américain à la Food and Drug Administration, Scott Gottlieb, à démissionner immédiatement de l’entreprise Pfizer Inc (PFE.N), trois mois après son départ de l’organisme de réglementation de la santé.

Dans une lettre à Gottlieb, la sénatrice qui demande l’investiture démocrate à l’élection présidentielle de 2020, a déclaré : « Ce genre de trafic d’influence à la porte tournante est synonyme de corruption ».

Scott Gottlieb, qui a obtenu le soutien des deux partis politiques pour ses efforts visant à réduire l’utilisation de cigarettes électroniques aromatisées par les jeunes, a quitté la FDA en avril, un rôle qu’il occupait depuis mai 2017. Il a été nommé au conseil d’administration de Pfizer jeudi dernier et a été ajouté aux comités de réglementation et de conformité du conseil d’administration ainsi qu’aux comités des sciences et de la technologie.

Elisabeth Warren a ajouté que de telles initiatives pourraient rendre les Américains cyniques et méfiants quant à la question de savoir si les hauts responsables de l’administration du président Donald Trump travaillent pour le peuple ou pour les futurs employeurs.

Gottlieb a déclaré mardi dans un tweet qu’il entretenait une relation fructueuse avec Warren lorsqu’il était à la FDA et qu’il répondrait à sa lettre en privé. Affaire à suivre…

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse