Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Élection de Trump, quel avenir pour la e-cigarette ?

ÉTATS-UNIS : Élection de Trump, quel avenir pour la e-cigarette ?

Le peuple Américain s’est rendu dans les bureaux de vote et Donald Trump à été élu président, plus qu’une surprise c’est un véritable raz de marée qui s’est abattu sur le pays. Maintenant, la question se pose, que peut on attendre comme avenir pour la e-cigarette aux États-Unis suite a ce choix politique ? Voici un début de réponse.


Gary JohnsonGARY JOHNSON, LE CANDIDAT PRO-VAPE OBTIENT 3% DES VOTES


Les électeurs américains se sont donc prononcé pour Donald Trump, pour la première fois c’est un candidat sans expérience politique ou gouvernementale qui obtient la présidence Américaine. C’est la seconde fois dans les cinq dernières élections que le président obtient une majorité de collège électoral sans gagner le vote populaire.

Gary Johnson, le candidat du Parti libéral, n’a reçu que 3% des voix. Johnson était le seul candidat avec une position déclarée comme « pro-vape », il s’opposait à la FDA à propos de la réglementation et était en faveur d’un marché de la vape libre.


QUEL AVENIR POUR LA E-CIGARETTE AVEC L’ÉLECTION DE TRUMP ?trump-2


Même si la situation reste incertaine, il y’a un espoir pour qu’un Congrès républicain avec un nouveau président républicain trouve une voie qui modifierait la loi sur le contrôle du tabac (Tobacco Control Act) afin de séparer expressément les produits de la vape et les produits du tabac. Il ne fait aucun doute que Donald Trump sera désireux de modifier presque tout ce que le président Obama a pu mettre en œuvre durant ses mandats.

Cependant ce sera un processus difficile et pour l’instant, personne ne connait la position de Donald Trump à propos de la e-cigarette. Certes, son histoire est pleine de rhétorique anti-tabac, mais personne ne sait si il considérera la vape comme un danger similaire au tabac ou comme une alternative. En effet , cette réponse dépend peut des conseils qu’il recevra et nous ne savons pas encore qui en sera chargé.

Il est donc probable que Trump sera désireux de modifier presque tout ce que le président Obama a mis en œuvre. Cela signifie que les nominations au cabinet comme le Secrétaire à la santé et aux services sociaux qui supervise la FDA vont probablement changer de cap sur de nombreuses initiatives Obama. Cela pourrait être un bon augure.

Mike Pence, qui sera le prochain vice-président, est bien connu des vapoteurs comme étant le gouverneur qui a signé la loi capitaliste sur la vape dans l’Indiana. Malgré cela, il y’a peu de chance que Pence ait une opinion formatée la e-cigarette ; Il se souciait probablement moins du contenu de la loi que de la satisfaction des gens qui lui conseillaient de la signer.

Le sénateur Ron Johnson a finalement remporté sa course au Wisconsin. Celui ci a été l’allié le plus fiable pour les vapoteurs au Congrès allant jusqu’a exiger des réponses de la part de la FDA sur sa façon de juger la e-cigarette. Beaucoup de vapoteurs lui donne du crédit et ont poussés Ron Johnson pour qu’il gagne.

L’adversaire qui a posé le plus de soucis à la vape au Sénat a également gagné, Richard Blumenthal, un démocrate a été réélu dans le Connecticut pour un second mandat. Quand au Sénateur Richard Burr, républicain de la Caroline du Nord, il faisait campagne pour une réélection en demandant publiquement de considérer les produits de la vape comme des outils de réduction des risques lors des audiences du Sénat.

À la Chambre des représentants, les deux commanditaires de l’amendement Cole-Bishop (bénéfique pour la vape) ont été réélus avec beaucoup de marge, le républicain Tom Cole de l’Oklahoma et le démocrate Sanford évêque de Géorgie ont tous deux été renvoyés au Congrès.


california-photo-photography-favim-com-223670LA CALIFORNIE ? LE POINT NOIR POUR LA VAPE


Les électeurs de l’Etat de Californie ont largement approuvé la Proposition 56 (voir notre article) , qui va augmenter les taxes sur les cigarettes de 2 $ le paquet, mais ajoutera également une taxe sur les produits de la vape qui pourrait être de 70% ou plus. La majeure partie de l’argent généré par la nouvelle taxe ira directement aux compagnies d’assurance et aux groupes d’intérêts spéciaux. On craint que cette nouvelle taxe qui s’appliquera à tous les produits de la vape contenant de la nicotine ne détruise l’industrie de la e-cigarette en Californie, obligeant les petites entreprises à la faillite et les grandes à fuir l’État. Pour information, l’Etat de Californie a en majorité voté pour la candidate démocrate Hillary Clinton.

Dans le Dakota du Nord où la mesure de vote 4 a été rejetée avec un vote de 62%, ce sont de meilleures nouvelles qui sont arrivées. Cette mesure aurait ajouté une taxe aux produits du tabac qui pour la première fois aurait inclus les produits de la vape.

Dans le 84ème arrondissement législatif de Pennsylvanie, Chris Hughes, propriétaire d’une boutique de e-cigarette et avocat a perdu sa campagne contre le Républicain Garth Everett. Les nombreux amis de Chris dans la communauté de la vape espéraient qu’il pourrait frapper un coup contre la législature qui avait imposé une taxe de 40% aux commerces de la vape (voir notre article) . En ce qui concerne Garth Everett, il avait voté pour cette fameuse taxe.

Source : Vaping360.com (Traduction par Vapoteurs.net)

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.

2 Commentaires

Laisser une réponse