Top banner
Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : De plus en plus d’américains pensent que l’e-cigarette est nocive !

ÉTATS-UNIS : De plus en plus d’américains pensent que l’e-cigarette est nocive !

Suspicions, mouvement « épidémique », alors que la sécurité de l’e-cigarette suscite de plus en plus d’inquiétudes aux États-Unis, de plus en plus d’adultes américains pensent désormais que vapoter est aussi dangereux que fumer des cigarettes.


STANTON GLANTZ EN PROFITE POUR ENFONCER L’E-CIGARETTE !


Selon une analyse de deux enquêtes, entre 2012 et 2017, le nombre de personnes qui considèrent que l’e-cigarette est moins nocive que le tabac a considérablement diminué. Dans la première, le pourcentage a chuté de 16 points, passant de 51 à 35%. Dans l’autre, l’écart était plus faible mais toujours significatif, passant de 39 à 34% sur la période indiquée.

Ces changements d’attitude « pourraient dissuader certains fumeurs adultes de passer aux e-cigarettes« , a déclaré le chercheur principal Jidong Huang. Celui ci est professeur associé en gestion et politique de la santé à la Georgia State University à Atlanta. Les résultats de l’étude ont été publiés en ligne dans le JAMA Network Open.

Stanton Glantz, directeur du Center for Tobacco Control Research and Education de l’Université de Californie à San Francisco, a déclaré que la perception du public évoluait dans la bonne direction.

« Plus nous en apprenons sur les e-cigarettes, plus elles ont l’air dangereuse« , a déclaré Glantz. Il a souligné que la recherche avait lié le vapotage à un risque accru de crises cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, de maladies respiratoires et éventuellement de cancer.

Stanton Glantz, qui a rédigé l’éditorial qui accompagnait l’étude déclare avoir de moins en moins la conviction que les cigarettes électroniques sont moins risquées.

« Le fait que le public perçoive que les e-cigarettes sont plus dangereuses au fil du temps est en fait une perception exacte« , a-t-il déclaré. « L’idée que les e-cigarettes sont inoffensives s’estompe, ce qui est une bonne chose. »


UNE VAPE AGRESSÉE ET DÉNONCÉE AUX ÉTATS-UNIS !


L’équipe de Jidong Huang a constaté qu’au cours de la période à l’étude, le pourcentage d’adultes américains qui considéraient l’e-cigarette comme nocive augmentait.

En 2012, 46% des répondants aux enquêtes nationales sur les tendances de santé ont déclaré que les e-cigarettes étaient aussi nocives que les cigarettes ordinaires. Ce nombre est passé à 56% en 2017. Au cours de la même période, le nombre de personnes qui considéraient que les e-cigarettes étaient plus nocives les cigarettes ordinaires sont passées de 3% à 10%.

Les résultats étaient similaires parmi les participants aux enquêtes sur les produits du tabac et sur la perception du risque. Le pourcentage de personnes qui considèrent que les e-cigarettes sont aussi mauvaises que les cigarettes ordinaires est passé de 12% en 2012 à 36% en 2017.

Mais les chercheurs ont également trouvé un sujet de préoccupation. Bien que les e-cigarettes existent depuis plus d’une décennie, en 2017, un quart des adultes américains ne sont pas capables de comparer les effets du tabagisme et de la vape sur la santé.

» Les résultats de notre étude soulignent le besoin urgent d’une communication précise avec des preuves scientifiques sur les risques pour la santé des e-cigarettes « , a déclaré Huang.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse