Top banner
Top banner
ECOSSE : Plus de 100 000£ de kits de vapotage pour les prisons du pays.

ECOSSE : Plus de 100 000£ de kits de vapotage pour les prisons du pays.

En Ecosse on prend grand soin de ne pas laisser les détenus des prisons dans la difficulté. Suite à une interdiction de fumer dans les établissements pénitenciers du pays qui est entrée en vigueur à la fin du mois de novembre, c’est plus de 100 000£ qui ont été dépensé pour fournir des kits de vapotage aux détenus.


7500 KITS DE VAPOTAGE DISTRIBUES A L’ECHELLE NATIONALE DANS LES PRISONS


Suite à l’interdiction de fumer dans les prisons d’Ecosse qui est entrée en vigueur à la fin du mois de novembre, plus de 100 000£ ont été dépensé pour fournir gratuitement des kits de vapotage aux détenus.

Le Service écossais des prisonniers a distribué environ 7 500 kits de vapotage tout en déclarant que cela permettrait de réaliser des économies sur le long terme en améliorant la santé du personnel et des détenus. En Ecosse on sait qu’environ 72% des détenus fument, contre 16% de la population globale du pays.

En réponse à une demande d’accès à l’information, le Service écossais des prisonniers a déclaré s’attendre à ce que le coût total de l’opération « vapotage » soit d’environ 150 000 £. Chaque kit de vapotage fourni par le service pénitentiaire comprend une e-cigarette, un chargeur et un paquet de trois e-liquides aromatisés pour un coût d’environ 14 £.

« C’est une étape très positive pour le bien-être des détenus et des personnes qui travaillent pour nous« , a déclaré le porte-parole du SPS, Tom Fox. Il ajoute « Je pense que c’est de l’argent bien dépensé. Les avantages pour la santé de notre personnel et de ceux dont nous avons la charge l’emportent largement sur les coûts initiaux du lancement du programme. »

Selon le SPS, la qualité de l’air dans les prisons aurait en moyenne augmenté de 80% depuis l’interdiction du tabac. BBC Scotland s’est entretenue avec des détenues du HMP Edinburgh qui ont déclaré que les kits de vapotage rendaient l’interdiction de fumer plus supportable.

« Il n’y a pas eu beaucoup de problèmes, ou quoi que ce soit du genre, depuis que l’interdiction de fumer est entrée en vigueur…Et c’est dû au fait que nous avons eu des e-cigarettes.« , a déclaré un prisonnier.


UNE INTERDICTION QUI VA TROP LOIN ?


Simon Clark, le directeur du groupe de défense pour le tabagisme a déclaré que l’interdiction de fumer dans les prisons allait trop loin. « A tout le moins, les détenus devraient être autorisés à fumer à l’extérieur, dans une cour ou une zone fumeur« , a-t-il déclaré. « Le vapotage peut satisfaire certains prisonniers mais pour beaucoup, le fait de vapoter ne peut toujours pas remplacer le tabagisme.« .

Un véritable dilemme pour les prisons du pays sachant qu’a partir du mois d’avril, Les détenus devront eux mêmes payer leurs matériels et leurs e-liquides.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse