Top banner
Top banner
E-CIGARETTE : Pour Gérard Dubois, « Nous sommes aujourd’hui dans la confusion la plus totale ! »

E-CIGARETTE : Pour Gérard Dubois, « Nous sommes aujourd’hui dans la confusion la plus totale ! »

Les récents événements qui ont eu lieu aux États-Unis font encore et toujours parler de l’autre coté de l’Atlantique ! En France, Gérard Dubois, professeur de santé publique et coauteur du rapport sur l’e-cigarette de 2015, remet les pendules à l’heure. Pour lui « il ne faut pas se tromper d’ennemi » même si « Nous sommes aujourd’hui dans la confusion la plus totale !«


« NOUS AVONS DE PLUS EN PLUS D’ÉTUDES SÉRIEUSES » EN FAVEUR DE L’E-CIGARETTE !


Depuis déjà plusieurs jours, c’est le grand procès de l’e-cigarette : les États-Unis recensent déjà 6 morts et plus de 400 personnes atteintes de pathologies pulmonaires graves attribuées à la cigarette électronique. Pour en savoir plus, nos confrères du point se sont adressés à Gérard Dubois, professeur de santé publique et coauteur du rapport sur l’e-cigarette de 2015.

A la question « Faut il se méfier de l’e-cigarette« , le Pr Dubois semble assez clair : » Tout le monde est d’accord sur le principe que la meilleure cigarette, c’est celle qu’on ne fume pas, électronique ou pas d’ailleurs. Mais concernant le fumeur de tabac, la question ne se discute même pas ! Il est préférable de vapoter que de fumer des cigarettes. À la question est-ce que la cigarette électronique est moins dangereuse que le tabac ? La réponse est formellement oui. Est-ce que la cigarette électronique aide à arrêter de fumer ? Nous avons de plus en plus d’études sérieuses qui le confirment, et même, comme c’est le cas pour l’une d’entre elles, randomisée, publiée dans le très sérieux New England Journal of Medicine, montrant que la cigarette électronique favorise davantage l’arrêt du tabac que les autres substituts nicotiniques comme les patchs et les gommes. « .

« Oui, la cigarette électronique reste une bonne idée. Si on se penche sur son histoire, elle n’a pas été créée par des médecins ou l’industrie pharmaceutique. » – Pr Gerard Dubois

Concernant ce qu’il se passe actuellement aux États-Unis, le Pr Gérard Dubois évoque une confusion totale : » Nous sommes aujourd’hui dans la confusion la plus totale. Il faut bien comprendre le contexte et ne pas tout mélanger. Il y a cette soudaine épidémie de pathologies pulmonaires dont sont atteintes en deux mois plus de 400 personnes avec 6 décès, qui survient outre-Atlantique et qui est attribuée à la cigarette électronique. Une épidémie qui vient s’ajouter à un second événement datant de juillet dernier : lorsque l’OMS emploie une terminologie malheureuse en qualifiant la cigarette électronique d’« incontestablement nocive », dans les conclusions d’un rapport sur le tabac, fait par des Américains pour l’OMS et censé explorer les doutes quant à la cigarette électronique. Dès juillet, c’était toute la profession, plus de 80 % des tabacologues, qui était vent debout contre ces déclarations de l’OMS. « .


« L’E-CIGARETTE RESTE UNE BONNE IDÉE POUR ARRÊTER DE FUMER ! »


L’e-cigarette est il un bon substitut pour en finir avec le tabagisme ? Selon le Pr Gerard Dubois, cela ne fait aucun doute : « La cigarette électronique est commercialisée depuis 2010, nous avons donc quand même quelques années de recul. Tout à coup, semblant venir de nulle part, apparaît une épidémie de 400 cas d’atteintes pulmonaires graves avec 6 morts. L’épidémie a été brutale et localisée. Je fais partie d’une alliance mondiale de lutte contre le tabac. Dès que l’épidémie s’est déclarée aux États-Unis, une alerte a été émise pour repérer au plus vite des cas similaires ailleurs dans le monde. Pour l’instant, il n’y en a toujours aucun. Rien d’étonnant, puisque les premières investigations ont montré très vite que, dans plus de 80 % des cas, les personnes malades aux États-Unis ont détourné l’usage de leur cigarette électronique pour y mettre des produits huileux contenant du THC (la molécule active du cannabis). Les cigarettes électroniques ne sont pas prévues pour la combustion de substances huileuses qui vont massacrer les poumons. Il faut être clair : aucun produit légal n’est mis en cause dans cette épidémie américaine, aucun. »

« Le tabac tue la moitié de ses fidèles consommateurs, le tabac est le pire produit, le produit le plus dangereux en vente libre ! Il ne faut pas se tromper d’ennemi ! » – Pr Gerard Dubois

Il ajoute : » Dès le premier décès supposé à cause de la cigarette électronique, il faisait déjà la une de tous les journaux. Pourtant, ce même jour, 1 500 autres fumeurs sont morts du tabac aux États-Unis, 22 000 dans le monde ! Pas une ligne. Alors, oui, la cigarette électronique reste une bonne idée. Si on se penche sur son histoire, elle n’a pas été créée par des médecins ou l’industrie pharmaceutique. C’est un citoyen chinois qui l’a créée à la suite du décès de son père d’un cancer du poumon. La cigarette électronique est le fruit d’un bidouillage de génie parti d’un constat simple : qu’est-ce qui tue dans le tabac ? La combustion du tabac produit du monoxyde de carbone (infarctus) et des goudrons (cancers). Qu’est-ce qui rend accro ? La nicotine. L’idée était donc de créer un produit qui se fume comme le tabac, mais sans les substances dangereuses. Pour faire simple, dans une cigarette électronique, on a la nicotine, mélangée avec un liquide non toxique. Une fois le liquide chauffé, ses vapeurs transportent la nicotine par inhalation. »

Pour lire la totalité de l’interview du Pr Gérard Dubois, rendez vous à cette adresse.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse