COVID-19 : Pas de passe-droit sanitaire pour la vape en Belgique !

COVID-19 : Pas de passe-droit sanitaire pour la vape en Belgique !

Alors même qu’une grave pandémie frappe le monde, beaucoup de pays se sont organisés afin de permettre la continuité du sevrage tabagique en autorisant l’ouverture des boutiques de vape. En Belgique, pas de passe-droit sanitaire, considérés comme non-essentiels, les magasins spécialisés dans l’e-cigarette doivent restés fermés.


UNE AUTORISATION DE VENTE EN LIGNE… AVORTEE…


Considérés comme non-essentiels, les boutique de vape doivent restés fermés. Dans un premier temps, le SPF Santé Publique a pensé autoriser la vente en ligne, avant de se raviser.

Comme la plupart des commerces non-alimentaires, les magasins qui vendent des e-cigarettes ont fermé leurs portes le 18 mars à midi dans le cadre des mesures prises par les autorités fédérales pour empêcher la propagation du coronavirus. Pris de court, certains consommateurs se retrouvent démunis. « Pourquoi fermer les magasins spécialisés dans les produits de vapotage alors que les librairies restent ouvertes pour les fumeurs ?« , s’indigne un lecteur de nos confères de RTL.be .

En Belgique, « tous les magasins de vape sont fermés, il y a même la police qui vient voir si les volets sont bien fermés. C’est impossible de fournir qui que ce soit ou de se faire fournir« , raconte Patrick, cofondateur de l’Union Belge pour la Vape (UBV-BDB), et employé dans un magasin spécialisé en province de Liège.

Il a tenté d’interpeller Maggie De Block, la ministre de la santé, sur les réseaux sociaux, pour obtenir la réouverture de ces magasins, mais n’a pas obtenu de réponse.

« Les magasins de e-cigarette doivent fermer mais peuvent vendre en ligne et faire des livraisons« , a d’abord communiqué Vinciane Charlier, porte-parole du SPF Santé Publique. Un peu plus tard, une décision est prise dans le sens inverse. La vente en ligne de ces produits reste finalement interdite.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse